Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2020-06-23T12:37:38+02:00

Law & Order: épisode 02

Publié par Ratterie Lvm

Après notre article "Law & Order en élevage", voici l'épisode 02 ! 
Contrairement à ce que nous espérions, le législateur n'a pas ouvert les yeux sur l'aberration des procédures injustes à l'encontre des éleveurs... Il semble plutôt que se profile une prévision contraire... 

A été publié récemment un "rapport de mission gouvernementale sur l'animal de compagnie et les équidés en fin de vie".  120 recommandations remises par le député Loïc Dombreval auxquelles nous n'avons pas intégralement accès, mais une dizaine d'entre elles sont accessibles. 
Et les plus naïfs de s'écrier : "super, c'est un progrès pour la cause animale" ! 
Certes, il y a de bonnes choses parmi les recommandations lisibles. 
Mais pas que.
Parmi ce qui se trouve en accès libre, nous avons noté des choses inquiétantes. 

"Attestation de connaissances minimales obligatoire pour détenir un chien ou un chat et d’un certificat de capacité pour la détention d’un équidé"
 Cette 'attestation de connaissance" prendrait la forme d'un Quizz d'une vingtaine de questions comprenant des questions sur le coût de l'animal, son identification...
Les lois existent: elles ne sont tout simplement jamais appliquées. Notamment la loi qui impose l'identification pour les chiens et les chats ainsi que l'interdiction de l'errance. Combien de chats non identifiés sont laissés à eux-mêmes dehors constamment ? On comptabilise plus d'un chat sur deux échappant à l'identification ! Pour la grande majorité, ces chats sont adoptés sur des plateformes de type Lemauvaiscoin... Décréter l'obligation d'une attestation de connaissances -même un petit Quizz- alors que les règles de bases ne sont déjà pas respectées dans l’écrasante majorité des cas, c'est prendre le risque d'augmenter encore les trafics et les adoptions non conformes !
Les gens qui réussiront ce Quizz seront déjà celles qui se sont correctement renseignées, comme d'habitude ce type de projet ne réussit qu'aux personnes déjà sensibilisées. Les autres continueront d'adopter sur Lemauvaiscoin ou dans la portée du voisin. Des chats qui ne seront encore une fois ni identifiés, ni stérilisés. 
Si les gens n'identifient déjà pas leur chat pour la moitié d'entre-eux, ils ne passeront pas de Quizz-Attestation de connaissances... 

"Réglementation des élevages professionnels et amateurs de chiens et de chats qui devront proposer des chiots et des chatons socialisés. Création d’un vice rédhibitoire sur le critère du comportement."
Celle-ci rejoint de près notre article "Law & Order" précédent. Un éleveur n'a l'animal auprès de lui que durant quelques semaines: l'écrasante majorité de la vie de l'animal se déroulera entre les mains de son adoptant ! Comment l'éleveur peut donc être tenu pour responsable de problèmes de santé ayant eu lieu un an et demi plus tard (cas de l'élevage du Clos de la Foliette) ?
Pire encore: à présent il est question de réglementer le caractère de l'animal ! Un chiot Malinois peut quitter l'élevage avec un comportement tout à fait normal. Ses propriétaires le laissent enfermé sans sortie pendant 1 mois: il fait des dégâts et développe des problèmes comportementaux. Qui est coupable ? L'adoptant ! Mais comment le prouver ? Puisqu'il semble que l'adoptant est favorisé par la loi, ce sera encore à l'éleveur de prouver que le comportement de son chiot est sain, payer des comportementalistes qui ne seront de toute façon pas pris en considération par la justice (les tests de dépistages ne l'étant déjà pas)... 
Dans le journal Le Monde du 23/06/2020, Loïc Dombreval dit: "La principale cause d'abandon, ce sont les problèmes comportementaux, quand l'animal est malpropre, destructeur, fugueur ou agressif. Or, ces comportements sont souvent liés à des problèmes à la naissance ou au sevrage". 
Non, Mr Dombreval: ces problèmes sont liés à un mauvais maintien ! Un chiot ne naît pas fugueur ou agressif ! Il y a bien longtemps que les théories fumeuses de l'agressivité dès la naissance ont été démontées... 
Un chiot peut sortir en étant propre d'un élevage et tout oublier à cause du stress et de la peur dans sa nouvelle maison. Un chien peut fuguer pour de nombreuses raisons et des remèdes existent qui ne sont de la responsabilité que du propriétaire (castrer un chien qui court la femelle, sortir plus un chien qui ne se dépense pas assez...). Et, selon la dépêche vétérinaire, ce vice rédhibitoire sur le comportement pourra être évoqué sur un animal âgé d'un an ! Largement le temps pour un adoptant peu scrupuleux ou mal informé de faire du tord à la psychologie de l'animal. 
Même si cette recommandation vise à faire fermer les usines à chiot (bonne chose !), cela représente aussi encore une charge mentale et une peur dans l'esprit des éleveurs: celle du procès ! 

"Renforcement des sanctions et de la répression pour maltraitance animale avec la mise en place des amendes forfaitaires pour défaut de soin, et la création d’un fichier national des « interdits de détenir
Notons que les lois existent déjà. Elles ne sont tout simplement jamais appliquées. 

Cause animale, vous disiez ? 

Law & Order: épisode 02

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog